Emilie Chaix Collages, Dessins & Sculptures

Profession de foi

Profession de foi Surtout ne pas représenter le monde, ne pas trop en dire, ne pas démontrer, ne pas illustrer. Suggérer, plutôt, mais appuyer. Féminin et masculin, violence et douceur, crudité et raffinement. Tous ces antagonismes. Petite, je voulais être une sorcière. Je me sentais reliée aux éléments, à la nature, à leur puissance. A leur mystère. J’ai mis longtemps à trouver le chemin de l’art alors que j’étais entourée d’artistes. Dans la sculpture telle que je la pratique, tout est à inventer, ni règles ni limites à ce que je peux… offrir. Le dessin c’est autre chose, le cadre de départ cède puis une porte s’ouvre. J’ai besoin des deux pour construire mon encyclopédie élaborer ma constellation. Entre ce qui nous attire irrésistiblement et ce qui nous dégoûte profondément, il y a un abîme, ou seulement un pas. C’est à cette lisière que je reviens, inlassablement, sur ce fil j’aime danser en équilibre. Émilie Chaix